D'Agadir jusqu'au cascade d'Ouzoud

 

 

Comme la côte Atlantique, nous commençons à bien la connaître, pour rejoindre Tanger le 26 avril dans la journée, nous flânerons dans les terres et la région de l'Atlas avec les cités Impériales qui a notre grand désespoir nous ne pourrons visiter, encore une excuse pour revenir.

Pour ce faire, nous avons rejoint Marrakech, pour quelques journées. La chaleur était vraiment au rendez- vous, nous allions en ville dans la matinée pour profiter de la fraîcheur des souks et quand cette dernière devenait de moins en moins supportable, nous retournions au camping nous mettre au frais. 

Cinq jours plus tard, il était temps de continuer notre route, direction les cascades d'Ouzoud, à quelques 150 km de là.

En route pour l'atlas.

Combien vos épices, monsieur?

Et vos friandises?

Vallée des cascades d'Ouzoud.

Quel changement! Le calme de la campagne, la sérénité des lieux, nous a fait encore une fois un choc thermique. Pour être tout à fait honnête avec vous, le village d'Ouzoud respire la tranquillité entre 18h et 11h du matin, le reste de la journée c'est une pagaille considérable, car les cascades se situent dans le village si je puis dire , alors entre les centaines de voitures, les bus de touristes, les motos et tout autres objets roulants, les trois ou quatre parkings du village y trouvent largement leur compte, nous humble mortel, moins.

Cascade d'Ouzoud.

Et encore de l'eau.

Balade campagnarde.

Pique-nique près des sources d'Ouzoud.

Avant les cascades,

Malgré la cohue, nous avons été charmé par le lieu, l'ambiance dans ce petit village, nous a replongeons instantanément au cœur de l'Afrique noir  En revanche, les propriétaires du seul camping, des hollandais, nous ont indiqués un endroits non loin de là, un petit kilomètre, où la rivière vient s'écouler tranquillement pour poursuivre son chemin en chute libre au village d'Ouzoud. Cet endroit niché dans des oliviers sans age est idéal pour les pique-niques dominical en famille. Un petit bassin où la source de déverse a été aménager pour que les enfants et les adultes se baignent et batifole dans l'eau très fraîche de ce cour d'eau.

La bonne odeur des tajine mijotant sur la braise, nous attire sans réfléchir vers l'unique restaurant en pleine air du site. Pourquoi s'en priver. Cependant le temps fil entre nos doigts, il est déjà l'heure de prendre le chemin du retour avant que la nuit vienne nous surprendre. Nous laissons ce lieu à regret bien à l'abris dans son écrin protecteur que son les montagnes qui l'encercle en nous disant que ces joyaux que la nature nous offre il faut les chérire pour nos enfants. 

C'est une rivière tranquille.

Où il fait bon se baigner,

Où se rafraîchir.

Attention de ne pas tomber à l'eau!

À notre grande déception, nous ne pourrons séjourner à Ouzoud que trois jours, mais comme beaucoup d'autre endroit dans ce pays cela sera un bonne excuse pour revenir approfondir notre découverte cette région. 

Nous avons encore de la route jusqu'à Tanger et de plus est parsemé de belles choses à découvrir, alors pas de temps à perdre, nous prenons la direction de Mekhnès la cité impérial pour aller visiter les ruines romaine de Volubilis. Envolons- nous pour l'Antiquité le temps d'une journée.  

Thé au thym,

au café du coin.

Balade en moto.

On aime bien patauger dans la boue!

Vue depuis notre salon.

[1] [2] [3]